Make your own free website on Tripod.com

simONUquebec2.JPG (5243 bytes)
Collège Jean-de-Brébeuf (Montréal)
14,15 et 16 janvier 2000
Première assemblée


Foire aux questions (FAQ)

Inscrivez-vous à SimONU Québec!

Le guide de formation 2000 !!!

« La bible des simulations de l'ONU »,
« L'indispensable pour se préparer à la simONU », etc., est téléchargeable gratuitement sur notre site... ou commandez la version papier pour 5$


Journée d'information

Samedi le 11 décembre 1999
Collège Jean-de-Brébeuf

Région de Québec: 4 décembre

Informations générales:
simonu_quebec@yahoo.com

Abonnez-vous au journal d'information de SimONU Québec, pour connaître les dernières nouvelles sur l'évènement. Écrivez-nous pour être ajouté à la liste d'envoi : simonu@onelist.com

Principal commanditaire de SimONU Québec 2000:
mripetit.JPG (8106 bytes)
Ministère des relations internationales du Québec

Complément d'information (99/12/02)
simONUquébec, 1ère assemblée
14, 15 et 16 janvier 2000 -- Collège Jean-de-Brébeuf

Complément d’information
Personne-ressource : Cédric Sam
Secrétariat de SimONU Québec
cedricsam@hotmail.com

 

SimONU Québec :
les Nations Unies à la portée de tous
page 2 de 2

Téléchargez la version Word

<< (page précédente)

L’avantage de la simulation de l’ONU c’est qu’on peut créer des situations nouvelles tout à fait inusités. À simONU, on a même pensé à simuler un Conseil de Sécurité futuriste situé en 2126 : " Il a fallu inventer le futur! , s’exclame Julien Baudry, directeur des ressources humaines et coordonnateur de l’équipe des présidents de comité. La difficulté ici, c’est d’aboutir à une situation de base dans laquelle les pays représentés s’opposeront sur des points ".

Des simONUs entreprennent également de simuler de évènements historiques hors du cadre de l’ONU. Les négociations autour du Traité de Versailles qui a été un des moments clés de l’histoire du 20e siècle a été un des comités simulés par le McMUN cette année. " Ce type de simulation donne la chance à des étudiants de réécrire l’histoire du monde, et peut-être même mieux que les personnages historiques eux-mêmes. ", nous confie Julien Baudry.

Dans le futur ou dans le passé, le principe reste le même, c’est-à-dire trouver un terrain d’entente par la négociation.

Jean-Pierre Khlot, secrétaire-général de SimONU Québec estime qu’une simulation de l’ONU permet de mettre en pratique des connaissances générales sur le monde, mais également d’en apprendre beaucoup en peu de temps. " Il revient à chacun des participants de bien connaître toutes les facettes du pays qu’il représentera. Lorsqu’il est temps de suivre la formation, l’élève-participant de SimONU Québec passe tout en revue : l’histoire du pays, ses ressources naturelles, son système politique, le taux d’alphabétisation, etc. ", croit-il.

<< (page précédente)

Téléchargez la version Word

Précédent | Index des communiqués | Suivant

>> Retour à la page principale